Categories

Search

Alice Farnham, Debora Waldman, Numa Bischof-Ullmann, Christian Buchmann et Dominique Meyer. Ces cinq personnalités-phares de la musique classique seront à Vienne les 10 et 11 avril, aux côtés d’Elizabeth Askren et Frédéric Chaslin, co-présidents du jury. Ils éliront en chœur la cheffe d’orchestre finaliste du continent européen, lors de cette première étape du concours mondial itinérant MAWOMA.      Diversité, expérience et talent sont trois

À concours inédit, jury exceptionnel. Pour la première étape viennoise de MAWOMA, concours mondial itinérant pour femmes chefs d’orchestre, le jury sera co-présidé par Elizabeth Askren et Frédéric Chaslin. Ces deux chefs d’orchestre de renommée internationale seront accompagnés de personnalités-phares du monde de la musique classique. Les 10 et 11 avril, ce jury émérite départagera les trois sélectionnées européennes pour élire la finaliste

Gluck, Mozart, Haydn, Beethoven, Strauss, Mahler et tant d’autres y ont composé leurs plus belles œuvres. Dans l’imaginaire collectif, Vienne incarne la capitale mondiale de la musique. Les mélomanes s’y pressent pour vibrer en chœur dans cette ville où le moindre recoin célèbre les compositeurs. Il est donc naturel que MAWOMA, premier Concours mondial itinérant consacré aux femmes cheffes d’orchestre, ait choisi Vienne

Face au photocall, où ils posent aux côtés des invités, Clémence Guerrand et Frédéric Chaslin ont pris le temps de nous partager les raisons d’être de MAWOMA et de leur engagement. Extraits sur le vif.   D’emblée, Clémence Guerrand, Présidente-Fondatrice de MAWOMA, et Frédéric Chaslin, Président du jury, affirment en chœur : « La musique n’a pas de genre. »   Tous deux reconnaissent que même si le métier

Ce jeudi 24 janvier fait date dans le monde de la musique classique. 270 invités de renom assistent à la soirée de gala qui lance officiellement le premier concours mondial réservé aux femmes chefs d’orchestre. Les prestigieux salons de l’InterContinental Paris − Le Grand accueillent les nombreuses personnalités présentes aux côtés de l’invitée d’honneur, son Altesse Royale la Princesse de Hanovre, Présidente de l’AMADE.